Sélectionner une page

Grand Prix de Monaco : les événements les plus mémorables

par | 23 Nov 2018 | GP Edition

Le Grand Prix de de Monaco est, sans doute, l’une des plus fameuses courses de Formule 1. Depuis sa création en 1929, il a été le théâtre d’une infinité d’événements marquants. Au cours de cet article,Frédéric Ducourau nous parle des moments les plus mémorables de toutes les éditions du Grand Prix de Monaco.

Les faits les plus marquants du GP de Monaco

Le carambolage de 1950

Au cours du premier tour de la course de 1950, l’Italien Giuseppe Farina a commis une erreur à la sortie du virage du « Bureau de Tabac » provoquant ainsi l’un des plus massifs carambolages de l’histoire de la F1.

D’autre part, Juan Manuel Fangio, qui s’était élancé en tête, n’a découvert le carnage qu’un tour plus tard. Fangio a deviné que la piste était obstruée en constatant que les spectateurs ne regardaient pas en sa direction. Comme ses principaux adversaires ont été éliminés, l’Argentin a remporté facilement son premier succès en championnat du monde.

Le fameux accident de F1 de 1955

Suite à un accident, les redoutables Mercedes W196 de Fangio et Stirling Moss se retrouvent toutes les deux avec leurs moteurs endommagés. De plus, l’huile qui s’est écoulée sur la piste par la Mercedes de Moss a causé l’un des accidents les plus marquants de l’histoire de la F1. Au freinage de la chicane, Alberto Ascari a perdu le contrôle de sa Lancia D50 pour se diriger vers les eaux du port. Le champion italien a été miraculeusement sauvé de la noyade et s’en est sorti avec une petite entaille sur le nez. Malheureusement, il est décédé quelques jours plus tard dans un autre accident à Monza.

En ce qui concerne cette course, elle a été remportée par Maurice Trintignant (Ferrari) qui est devenu le premier pilote français à gagner un championnat international.

La défaite de Nigel Mansell en 1992

Lors du Grand Prix de Monaco 1992, Nigel Mansell a subi sa première défaite de la saison. Au moment où il a cru qu’il dominait enfin la course, Mansell s’est trouvé en deuxième position derrière Ayrton Senna. Malgré la compétitivité de sa monoplace, Mansell n’a pas réussi à dépasser Senna.

Après la course, il a déclaré avec humour que le véhicule du Brésilien était trop large pour qu’il puisse le dépasser.